17 mai 2005

Orage

Lundi 16 Mai - 7h du mat

Il commence à pleuvoir. Tout sent l’orage. Le goudron, l’herbe … jusqu’à l’air électrique.

Je cours jusqu’à la voiture. L’eau est froide et elle roule sur mes bras dénudés.

Cette pluie m’arrache un sourire. Elle vient nous rendre visite si peu souvent qu’elle apporte avec elle un air d’ailleurs.

A peine quelques kilomètres plus loin, alors que je m’engage sur l’autoroute, l’orage commence à gronder. Et tandis que j’arrive à trouver une place pour me garer à quelques centaines de mètres de la porte de l’immeuble de mon appartement, la pluie bat les rues avec une rare violence. Les gouttes martèlent les toitures, suintant des lourds nuages gris qui ont pris possession de notre ciel si bleu d’ordinaire. Quelques pas à peine, et me voilà trempée jusqu’aux os. Je ne cherche plus à presser le pas, ni même à me protéger.

Cette pluie diluvienne me replonge dans les vertes campagnes boueuses de l’Auvergne où j’avais l’habitude de passer les vacances étant plus jeune.

Il pleut aujourd’hui comme il y pleuvait la plupart du temps.

Le trottoir sous mes pas me renvoie l’herbe humide des près. L’instant fut bref … il m’a emporté si loin … réveillant tant de souvenirs, les ranimant si violemment qu’ils en excitaient mes sens.

J’aurais presque ralenti ma course si je n’avais pas craint d’en tremper mes sacs.

La journée vient juste de commencer … Pour moi, elle s’achève à peine et je vais me coucher le cœur en exil à quelques centaines de kilomètres de là, sous la fraîcheur d’une ondée venue me cueillir…

1_orage2

Paysage d'Auvergne

Posté par Sheeris à 05:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Orage

    C'est un texte entre l'absolu et le rêve.
    On respire en te lisant.

    Posté par Dom, 17 mai 2005 à 14:59 | | Répondre
  • Tes textes sont toujours aussi touchants ... c'est très beau.

    Posté par Nico, 17 mai 2005 à 17:13 | | Répondre
Nouveau commentaire